Toujours le même plaisir que lors des précédents volumes, l'auteur arrive à conserver l'intérêt du lecteur sans retomber dans les mêmes déboires des personnages, enfin pas toujours les mêmes. On change d'univers, d'interlocuteur, on découvre des parts d'ombres et de lumière chez chacuns et les surprises vont bon train.

Dans les précédents volumes, on était surtout accès sur Ben. Ici, on accorde aussi une grande part aux émotions des autres interlocuteurs de la bande, c'est avec plaisir que l'on découvre leur histoire. On en apprend un peu plus sur le passée de Landover, le pourquoi du comment.

Bref, c'est une série que je prends toujours autant de plaisir à lire et à recommander. La light Fantasy, c'est rafraichissant.

Résumé (repris sur le site de l'éditeur Bragelonne): À la cour de Landover, Questor Thews, le maladroit mage royal, a encore fait des siennes : par la faute d'un sortilège mal maîtrisé, le scribe Abernathy se retrouve projeté sur Terre, aux mains de son pire ennemi, tandis qu’à sa place apparaît une mystérieuse bouteille. Les affaires se compliquent lorsque ladite bouteille se révèle être l’antre d'un Darkling, un démon corrupteur capable d’exaucer tous les vœux. Comment résister à la tentation d’un tel pouvoir ? Pauvre Ben Holiday, qui ne sait plus où donner de la tête ! Les problèmes s’accumulent et risquent de mettre le royaume à feu et à sang. Ah ! décidément, être roi n’est pas un métier de tout repos !

31ème livre de l'année, je continue à avancer plus ou moins rapidement, fonction des envies, de la qualité du livre, et du temps que je peux y accorder.