D'accord, nous sommes en été, mais j'ai complétement été séduite par ce livre, par la magie de Noël que Tolkien a su offrir à ses enfants. Qu'un père puisse avoir cette idée folle d'inventer une histoire, une vie, avec des aventures, des méchants (pas si terrible non plus, il ne faudrait pas effrayer les enfants), je ne sais pas, ça m'émeut au plus haut point.

fc_3Au fil des lettres, on sent les enfants grandir, certains ont arrêté d'écrire leur lettre au Père Noël, mais les plus jeunes enfants de Tolkien sont toujours là pour prendre le relais.
Au fil des années, de nouveaux personnages apparaissent, chacun ayant sa propre écriture, et tous écrivent plus ou moins sur la lettre du Père Noël, commentant les écris (On pense surtout à l'Ours Polaire, source de nombreux rires pour nous, mais de nombreuses catastrophes pour le Père Noël).
Pratiquement toutes les lettres sont accompagnées de dessins illustrant les aventures, l'ours et sa famille, la nouvelle maison après le déménagement... De quoi rêver un peu plus.

Les dernières lettres sont plus tristes, on sent que la fin de cette aventure approche, la petite dernière arrivant à l'âge où l'on cesse d'y croire; sans compter sur la guerre faisant rage dans le monde, avec son lot de privations. Mais cela sonne comme un doux au-revoir, en l'attente de la prochaine génération. Plus qu'une lecture pour les enfants, je trouve qu'il s'agit surtout d'une source d'inspirations pour les parents, pour transmettre aux plus jeunes un esprit de Noël qui n'est pas uniquement mercantile. Bref, un condensé de la magie Tolkien pour enfant.

fc_2

Il s'agit de ma première lecture dans le cadre du challenge Middle-Earth, où je suis inscrite dans la catégorie Elfique, même si celle-ci n'entre pas clairement dans le challenge, je classe cette lecture dans la catégorie "Ouvrage sur Tolkien".

(Clic)

Quatrième de couv ' (Repris sur le site de l'éditeur Christian Bourgeois):
Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire.
Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l’Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien.

Lien vers la PAL mise-à-jour