Je continue de rattraper mon retard de fiche.
Voici ma lecture/relecture de la première partie des Contes et légendes inachevés, autrement dit des récits du premier âge de la Terre du Milieu

Contrairement au Silmarillion qui se veut plus générique, ne s'attachant pas aux personnages mais offrant un réel récit historique, les contes du premier âge s'intéresse à deux humains au destin exceptionnelle que l'on suit soit sur un événement clé de leur vie, soit sur l'ensemble de leur vie complétant l'éclairage offert par le silmarillion.
Je suis surtout touchée par l'histoire de Turin, victime de la malédiction que Melkor (Morgoth) jeta sur son père et se descendance. Il est poursuivi par l'inévitable, malgré les efforts du peuple elfique, car s'il ne manque pas de courage, chacun des membres de cette famille préfèrera se jeter dans la gueule du loup plutôt que renié les siens ou ses valeurs pour privilégier leur bonheur.
Si cette générosité est louable, elle est aussi souvent poussé par l'orgueil et la colère, le plus grand drame étant les dommages collatéraux, car ils sèment mort et désolation sur leur passage malgré leur effort.

Ma première lecture s'était achevé sur un goût d'ennui provoqué par la difficulté de repositionner chacun des personnages dans un contexte plus global. Cette deuxième lecture m'a paru plus facile, m'offrant la possibilité de m'attacher aux personnages.
A Lire et Relire, chaque lecture apportant une dimension supplémentaire.

(Clic)

Quatrième de couv ' (Repris sur le site de l'éditeur Christian Bourgeois):
Ce recueil de textes apporte un éclairage crucial sur le monde du Seigneur des Anneaux et du Silmarillion, à travers l'histoire de Celeborn et Galadriel ou l'expédition d'Erebor, un exposé sur les Istari, le groupe des Mages auquel appartenaient Gandalf et Saruman, ou encore une description de l'Ile de Númenor et des Palantirí ; mais il trouvera également une version en prose de l'histoire des Enfants de Húrin, et un épisode de la vie de Tuor : autant de textes qui complètent Le Silmarillion et pourraient constituer le "volume zéro" de L'Histoire de la Terre du Milieu, qui s'ouvre avec les Contes Perdus et se poursuit avec Les Lais de Beleriand.

Lien vers la PAL mise-à-jour