Voici une série dont la première saison ne contient semble-t-il QUE 3 épisodes (diffusé sur France 4). Bonne nouvelle, une saison 2 est prévue.
Elle m'a séduite par son charme à la fois moderne et désuet.
Il s'agit d'une énième version de Sherlocks Holmes, mais pour une fois (sauf lorsqu'ils s'amusent à ressusciter Sherlock - ou en la décongelant), nous sommes avec un Sherlock version 21ème siècle. La série revisite l'histoire de Sherlock et de son acolyte John Watson en les plongeant dans le Londres contemporain (dans le fond si peu différent).

L'arme de Sherlock : son smartphone qu'il sort à la moindre occasion (encore un accro), pour trouver rapidement les indices sur la météo, les cartes et autre fait vital à son raisonnement. Il est attachant dans son génie, mais il reste le Sherlock arrogant, sociopathe (il faut le dire), égoïste qui a du mal à laisser SON Watson s'éloigner de lui (Soit parce qu'il a besoin d'un assistant, soit, sans vouloir l'admettre, parce qu'il souhaite garder son seul pote pour lui tout seul - puérile, il faut le reconnaître).
Quant à Watson, il est plus futé que son homologue littéraire (à mon humble opinion), ce qui est tant mieux, cela apporte une vrai dynamique entre les deux personnages, pas cette relation ascendante (ou le contraire) des livres, sans compter que Watson est tout de même médecin, ce n'est pas le dernier des crétins non plus.