Il y a longtemps que je n'avais pas critiqué un livre illustré... Mouais, en fait non, ça remonte seulement au mois de juillet avec Un an Sans Internet (dont je compte obtenir une dédicace dimanche). Toujours est-il qu'errant parmi les rayons de mon dealer préféré (il faut que je renouvelle ma carte d'adhérent d'ailleurs), j'ai décidé de découvrir une nouvelle série illustrée, du coup j'erre avec un peu plus de concentration, mettant le radar à couverture coup de coeur sur position "ON", de préfèrence dans le rayon BD (sinon, cela fait des dégats niveau CB). Je finis par craquer sur la couv' du deuxième tome, et surtout par la planche prise au hasard, je prend donc le Tome 1 pour confirmer cette impression (Oui, c'est parfaitement logique).

J'aime beaucoup le concept : Les monstres dans leur quotidien, cherchant à "vivre" au milieu des vivants. Pour ça, faut un job; mais qui paierait un macabé qui sème ses morceaux (C'est pas très hygièniques, donc on oublie la restauration), une seule solution : Vendre son âme au Diable et bossé pour le parc d'attraction Zombillénium (Chez les Chtis). On démarre par la fugue du Zombi, y'en a marre, jamais de congès, un poste qui ne lui plait pas, mais il est finalement ramassé par le boss himself qui tel un père vient récupérer son adolescent en train de faire du stop sur l'autoroute.
Ca donne le ton décalé de la BD, et me séduit au plus au point - Ca titille mon neurone "humour noir".

Mais l'histoire débute vraiment avec l'arrivée d'Aurélien dans la bande, il nous permet de découvrir les rouages de ce parc d'attraction, et dans un premier temps, nous permet aussi de voir cet univers à travers les yeux d'un tout-jeune mort-vivant encore surpris par les bizarreries se dressant sur sa route. Plus encore (et heureusement vu le titre du tome), on découvre le personnage de Gretchen, la stagiaire du parc, plus ou moins en charge de débaucher les clients et de recruter de nouvelles "attractions", c'est une jeune sorcière, un peu désoeuvrée. Je suis à peu prêt sûre qu'elle aura un rôle important dans les volumes à venir.

Résumé (Repris sur le site de l'éditeur Dupuis):

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d'attractions Zombillénium. On n'embauche pas n'importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n'ont qu'à passer leur chemin, ici on ne travaille qu'avec d'authentiques loups-garous, vampires et momies. C'est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l'aider à faire ses premiers pas...

Après avoir débuté dans les pages du magazine Spirou, Arthur de Pins a multiplié les collaborations dans l'animation, l'édition et la publicité. Sa série à succès Péchés mignons, chez Fluide glacial, revisite avec humour les classiques de la BD coquine. Avec Zombillénium, il aborde un autre registre, celui de la comédie fantastique des plus loufoques, truffée de clins d'oeil, de références décalées et de répliques déjà cultes.


Le Site : www.zombillenium.com/