norman "Je m'appelle Norman, j'ai 8 ans et ma passion c'est tuer les gens", voici la petite phrase d'introduction de cette BD. Si tu n'as pas compris que tu allais lire une BD déjantée avec un héros psychopathe de 8 ans trucidant ses camarades de classes pour honorer ses idoles, passe ton chemin.

La BD est délicieuse, avec ce mélange d'humour noir, d'innocence de ces enfants avec de grands yeux tout mignon et d'horreur (je trouve ce dernier terme un peu excessif, on rigole plus qu'on ne sursaute de frayeur). Il y a des espèces de paradoxe entre le trait qui nous plonge dans l'univers de l'enfance et le thème, ce qui accentue le décalage est rend les situations hilarantes.

Cette BD est un agréable mélange de Dexter, des Simpsons, et de quelques choses à-mi chemin entre le club des cinq et Cédric. J'ai adoré, d'autant que j'ai eu le temps de faire dédicacer la BD au festiblog, merci Stan, j'adore! Je vais d'ailleurs aller récupérer le deuxième volet assez rapidement.

Résumé (Repris sur le site de l'éditeur Makaka):
« Norman a huit ans et il est fan de films d’horreur : Freddy Krugger, Jason Vorhees et Michael Myers sont ses modèles, dont il reproduit les exploits dans la vie réelle. Jérémy, le petit nouveau qui vient d’emménager au village, rejoindra vite la longue liste des enfants disparus et ne fera plus parler de lui… Mais Garance veille ! Cette jolie blondinette va mener l’enquête sur l’étrange absence de son petit amoureux… »