pompei Hier soir, évènement exceptionnel, au niveau mondial qui plus est, je suis allée au cinéma. Non, ce n'est pas ma venue qui est un grand évènement (Je ne crois pas que j'apprécierai autant d'intérêt sur ma petite personne), c'est la représentation qui était exceptionnelle.
J'arrête de partir dans tous les sens.

Hier 20h00 a donc eu lieu dans plusieurs salles mondiales une diffusion unique d'un documentaire relatif à l'exposition : "Life and death Pompeii and Herculaneum", le reportage présenté l'exposition, les objets présentés durant l'exposition en faisant appel à diverse archéologue et historien afin de replacer les objets dans leur contexte. D'ailleurs, si dans les 2Jours qui viennent tu es à Londres, c'est l'occasion d'aller jeter un oeil à cette exposition exceptionnelle et rare.

J'ai particulièrement aprécié la présentation de la construction même de l'exposition, on nous explique briévement les choix de présentation, faisant de l'exposition une réplique d'habitation de Pompéï, les objets sont disposés dans les salles en fonction de leur fonction, chaque salle représentant une pièce de la maison. Du coup, c'est une exposition cohérente, et un détail qui peut totalement passer inaperçu pour le visiteur non-averti.
Pour ce documentaire, on nous amène dans chaque salle pour nous présenter les objets de la vie courante utilisée par la population tout en gardant comme fil rouge l'éruption volcanique.

La plus belle salle à mon sens fut le Jardin, avec des panneaux d'une exceptionnelle qualité, la plus chargée d'émotion était très logiquement la salle des moulages de platres des victimes de Pompéï, je dois dire que je sentais monter les larmes en regardant le moulage du visage d'un enfant, tellement de précisions, c'était très intense.

Mais il y a tout de même un aspect qui m'a déçu, manquait plutôt, car ce documentaire n'était vraiment qu'une visite guidée de l'exposition, j'aurai aimé que les producteurs, réalisateurs, peut importe qui, utilise des images de reconstitution pour nous montrer où les objets étaient situés dans les deux villes, et peut-être nous permette de visiter Pompéï. Mais il s'agissait là que d'une attente personnelle, une version idéalisée du documentaire, peut-être ai-je été induite en erreur par la Bande-Annonce.

Pour finir sur cette représentation exceptionnelle à laquelle j'ai eu le plaisir de participer, parlons un peu de la salle : Archi bonder, je ne suis pas sûre qu'il restait une seule place assise, je suis arrivée avec une dizaine de minutes d'avance et la salle était déjà rempli à 90% (Etant seule, c'était facile de me poser, les groupes de 8 ont vraiment galéré).
Hélàs, il y a toujours des retardataires, ce serait formidable si les employés à l'entrée bloquait les gens au-delà d'un certain retard, 1/4 d'heure par exemple. Parce qu'un retard de plus d'une demi-heure, ça gâche la représentation pour les personnes présentes. C'est presque absurde de venir voir uniquement la moitié de la représentation...
Il y avait aussi parmi les spectateurs de nombreuses personnes ayant été trainées-là, j'entend par là, qu'il y avait quelques dormeurs/ses autour de moi, heureusement, pas de ronflement.

Lien du British Museum :
Encore un petit truc, si tu as un smartphone, tablette, bref, si tu es connectée (pas comme moi), le British museum propose des applications concernant l'exposition qui peuvent t'intéresser. Voir le lien ci-dessous.
http://www.britishmuseum.org/whats_on/exhibitions/pompeii_and_herculaneum.aspx