Voici probablement ma comédie préférée de Shakespeare, je suis ravie d'avoir enfin réussi à trouver l'édition bilingue en rayon, je peux te dire que ces derniers temps, je l'ai guetté. J'aime les bons mots, et je ne désespère pas un jour d'être à même de comprendre le texte dans sa version originale (le fait d'avoir sur la page voisine le texte en français devrait m'aider).

Béatrice et Bénédict joue au chat et à la souris depuis des années, les piques fusent mais ils sont attirés l'un vers l'autre (c'est gros comme une maison). Leur entourage décident de les pousser dans les bras l'un de l'autre, ayant assez de les entendre vanter leur célibat. A cette intrigue s'ajoute celle de Héro et de son jeune soupirant où de nombreux quiproquos sème le doute quant à l'issu de cette romance (Mais rappelons qu'il s'agit d'une comédie, pas d'une tragédie). Il faut dire qu'entre ceux qui n'avaient rien compris, ceux qui veulent tout gâcher, et les amoureux crétins, on est pas aidé.

Quatrième de Couv (Site de l'éditeur GF):

Don Pédro Je veux te conter comment Béatrice louait ton esprit l'autre jour. Je disais que tu avais l'esprit fin. " C'est vrai, a-t-elle répondu, il l'a minuscule. " - " Non, repris-je, je veux dire, un grand esprit. " - " Exact, dit-elle, un grand, gros esprit. " - " Point, dis-je, un bon esprit. " - " Très juste, dit-elle, il ne fait de mal à personne. " - " C'est un esprit réfléchi. " - " Exactement, dit-elle, c'est le reflet d'un esprit. " - " En outre, il possède plusieurs langues. " - " Ça, je le crois, dit-elle, car il ma juré lundi soir une chose qu'il m'a démentie mardi matin. Ce qui montre qu'il a la langue double, autrement dit deux paroles. " C'est ainsi qu'une heure durant, elle a pris à rebours tes qualités... et pourtant, elle a fini par conclure avec un soupir que tu étais l'homme le plus accompli d'Italie.

PS: Au fait, il s'agit de mon 17ème livre.